Discours su Sécrétaire général du Comité central du RDPC

Discours su Sécrétaire général du Comité central du RDPC

Yaoundé, le 04 novembre 2017

Monsieur le Président National, de l’Alliance Nationale pour la Démocratie et le Progrès (AN DP).

Militantes et Militants de l’ANDP.

Je vous apporte le salut fraternel de Monsieur le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), Monsieur Jean NKUETE.

Il aurait bien voulu être personnellement parmi vous aujourd’hui. Mais, il a été pris par les impératifs du calendrier, en cette veille de la préparation de la commémoration de l’anniversaire de l’accession du Président Paul BIYA à la Magistrature Suprême.

Il m’a donc demandé de bien vouloir le représenter à la Convention Nationale de votre Parti, et je l’en remercie.

En cette importante circonstance, mon premier devoir, dont je m’acquitte avec bonheur, est de vous présenter à toutes et à tous ici présents, ainsi qu’à toutes les militantes et tous les militants de l’ANDP, les chaleureuses et cordiales salutations du Président National du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, Son

Excellence Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, qui est de tout cœur avec vous.

A ces hautes salutations du Président National du RDPC, j’associe, une fois de plus, celles du Secrétaire Général du RDPC, le Camarade Jean NKUETE, ainsi que très humblement, les miennes propres et celles de la délégation qui m’accompagne.

Cette délégation est composée du Professeur Dieudonné OYONO, Conseiller auprès du Secrétariat Général, M. Claude MPOGUE et de M. Joseph KENGNE, Journaliste et Photographe au Secrétariat à la Communication du Comité Central du RDPC.

En effet, Monsieur le Président, le RDPC suit avec une attention particulière ces assises de l’ANDP, parti de la majorité présidentielle.

Parce que les résultats des travaux des commissions statutaires de cette Convention traceront les grandes lignes de la stratégie de votre Parti pour les cinq prochaines années.

Ces assises permettront également, à travers l’élection du Président National et celle des Membres du Comité Central, de choisir les hommes et les femmes chargés de mettre en œuvre cette stratégie.

En effet, en situant votre action dans le cadre des objectifs fixés par le Président de la république, les résolutions de cette Convention auront un intérêt évident pour le RDPC.

Permettez-moi donc d’ores et déjà de saluer le rôle ô combien important que l’ANDP a joué pour l’instauration d’une démocratie apaisée dans notre pays, et son engagement en faveur de cette politique ne s’est jamais démentie.

Comme vous le savez, depuis bientôt un quart de siècle, les destins de nos deux formations politiques ont été étroitement mêlés.

C’est ensemble que nos partis politiques ont franchi les étapes difficiles des programmes d’ajustement structurel.

C’est également ensemble que nous avons traversé toutes les secousses politiques et sociales, à l’exemple des émeutes de la faim en février 2008.

Plus que jamais, cette relation étroite est appelée à se consolider plus que par le passé, au regard des crises que traverse en cette période notre pays.

Je peux citer notamment : les menées terroristes de la secte Boko Haram dans la Région de l’Extrême Nord ; l’insécurité dans la Région de l’Est, conséquences des effets collatéraux de la guerre civile en République Centrafricaine ; tout comme la crise politique que traversent les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest.

Ainsi, à la veille d’une année électorale particulièrement importante pour notre pays, plus que jamais, la coopération entre l’ANDP et le RDPC se doit d’être renforcée.

D’une part, pour consolider la paix et la sécurité de notre pays, condition indispensable pour son développement.

D’autre part, pour préserver l’intégrité territoriale du Cameroun, face à ceux qui, au mépris du chemin parcouru dans sa marche vers l’intégration nationale, sèment les germes de la division.

Monsieur le Président National\

Les résolutions qui seront adoptées à l’issue des trois commissions statutaires de cette Convention sont donc attendues par le RDPC, car, elles sont appelées à sceller les relations entre nos deux formations politiques pour les cinq années à venir.

Pour notre part, nous voulons vous assurer de notre détermination à dynamiser nos liens de coopération au bénéfice de nos deux partis, et dans l’intérêt bien compris de notre cher et beau pays le Cameroun qui est et doit demeurer UN et INDIVISIBLE.

Nous formulons surtout le vœu que les résultats de vos travaux contribuent mieux encore à la consolidation de la paix, l’unité, la concorde, la solidarité, la démocratie et le vivre ensemble, en vue de l’émergence de notre pays, sous la conduite éclairée de Son Excellence Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat.

Vive la coopération entre le RDPC et l’ANDP !

Vive le Cameroun !

Je souhaite plein succès à vos travaux et au nom de ceux qui nous ont mandatés, je vous remercie de votre bienveillante et aimable attention.

Related Post

Be the first to comment

Leave a Reply